NATUROPATHIE

Hygiène Alimentaire
Hygiène Alimentaire

La Naturopathie est un art de vivre, (une médecine naturelle  et préventive non conventionnelle, reconnue par l'OMS). Elle vise à préserver et à optimiser la santé globale de l'individu, sa qualité de vie, ainsi qu'à permettre à l'organisme de s'auto-régénérer par des moyens naturels.

 

En tant que naturopathe, j'ai pour rôle d'aider l'individu à garder sa bonne santé par des moyens naturels, de l'éduquer en l'aidant à devenir autonome et à s'auto-guérir, de le responsabiliser en lui faisant prendre conscience des lois de causes à effets adaptées à chacun et l'accompagner afin qu'il puisse trouver l'harmonie avec lui-même, son environnement et son entourage.

 

Pour cela j'utilise différentes techniques (10 techniques sont utilisées en naturopathie), dont les 3 piliers sont :

1. L'alimentation ou hygiène nutritionnelle

2. La gestion des émotions (psychologie,relaxation, gestion du stress, yoga nidra,...)

3. L'exercice physique (gymnastique douce, yoga, marche, vélo,.....).

Ensuite, je peux conseiller l'utilisation de l'hydrologie (sauna, hammam, bains chauds, bains dérivatifs,...), le massage (massages non-médicaux,  la réflexologie plantaire,  les techniques respiratoires, la phytologie ou l'aromatologie (plantes, Fleurs de Bach, Huiles Essentielles), les techniques énergétiques, les techniques vibratoires (utilisation des couleurs, des rayonnements solaires, de la musique).


Selon Pierre Valentin MARCHESSEAU, "La naturopathie est une hygiène de vie conforme aux lois de la Nature et à notre physiologie. Il y a une loi biologique universelle qui est que chaque type de vivant a son milieu qui lui est propre.

 

Chaque fois que nous transgressons les lois naturelles spécifiques à notre espèce et que nous modifions notre milieu spécifique, il s’ensuit des troubles, des maladies : par exemple nos aliments dénaturés antispécifiques produisent des déchets toxiques : les colles et les cristaux qui finissent par saturés nos humeurs (sang, lymphe, sérums) et surchargent dangereusement nos émonctoires (peau, reins, poumons, intestins-foie-vésicule biliaire qui sont nos organes spécifiques éliminateurs biologiques).

 

Il s’ensuit, quand le seuil personnel de tolérance est dépassé, une tempête plus ou moins importante, provoquée par la force vitale disponible dans le but d’activer, de provoquer une élimination salutaire de déchets et d’épurer ainsi nos humeurs dans lesquelles baignent et se nourrissent nos cellules.

 

Nous avons ainsi en fonction de la puissance de notre force vitale soit des maladies dites de surface, éruptives, avec fièvre, sueur, crachats, diarrhées, soit des maladies internes, chroniques ou dégénératives (cancer, leucémie…).

 

Il convient donc d’aider l’organisme à s’auto-épurer quand celui-ci est malade ou à respecter les lois spécifiques à notre espèce : C’est l’art du naturopathe, à l’aide des 10 agents naturels (aliments, air, exercices, eau, plantes…) afin de favoriser le retour à des conditions favorables à un milieu spécifique et de permettre à la force vitale de se manifester librement dans le but d’une auto-guérison. 

 

Dans ce sens, le naturopathe ne soigne pas, il aide, il développe la force vitale et c’est le corps lui-même qui se guérit s’il est malade.»


L'alimentation

L'Alimentation est pour moi la base d'une bonne hygiène de vie. Il ne suffit pas de faire une activité sportive si on mange mal, le corps connaîtra des désordres et donc un mal-être. Ce qu'on ingère est primordial et je pense que la santé est dans notre assiette ! Par exemple, dans une voiture, pour qu'elle roule, nous lui mettons un carburant spécifique, et bien pour notre corps il en va de même !

 

Il y a tant à dire à ce sujet et en même temps, on entend un peu tout et n'importe quoi sur la diététique, les régimes alimentaires. Je pense qu'il faut faire simplement appel au bon sens. Un légume plein de pesticides ne peut pas être bon pour le corps !...... Le mot "raffiné" ne rime pas avec "naturel" !.... Le lait de vache est fait pour nourrir un veau. Combien pèse cet animal ? Est-ce que ce lait est alors fait pour nos bébés ? Les vaches boivent-elles du lait? non ! Alors pourquoi en consommons nous encore et est-ce que notre corps est capable de le digérer et de l'assimiler ? Physiologiquement, nous avons le même système digestif  qu'un grand singe, soit un frugivore qui consomme essentiellement des fruits, mange quelques protéines par l'absorption d'insectes. Nous n'avons par le système digestif du chien, carnivore qui possède notamment de gros reins qui lui permettent de digérer l'acide urique de la viande!

 

Il y a encore beaucoup de questions sur l'alimentation qui me viennent et je compte y revenir à travers des articles, voir quelques ateliers.

 

L'essentiel pour moi est de consommer des aliments qui apportent la bonne énergie : une alimentation essentiellement crue ou cuite à moins de 100°c pour ne pas perdre les vitamines, les minéraux. Les fruits et légumes seront sans pesticides et la consommation des laitages, produits raffinés et des protéines animales sera faible.

Bien sûr, l'alimentation, surtout dans notre société actuelle, est synonyme de partage, de plaisir, alors colorons nos assiettes, donnons du goût aux aliments en utilisant les épices par exemple. Et je confirme que l'on peut prendre plaisir en mangeant une salade tout autant qu'un hamburger !

Les plantes

Le plus grand des remèdes de Grands-Mères !!!

Et oui, ce qui correspond le plus à l'individu, c'est ce qu'il peut trouver à porter de main. Les plantes qui poussent dans l'environnement que l'on trouve dans son environnement seront le meilleur remède pour nettoyer les émonctoires fatigués, encrassés, relancer la force vitale.

Elles se consomment de différentes manières : en décoction, en tisane, en gélule, en inhalation, , en olfaction, en massage. On les retrouve sous différentes formes : séchées (tisanes), liquides (huiles essentielles, Fleurs de Bach, huiles végétales,...), en poudre...